Droits des Usagers

Bienvenue sur la plateforme Droits des usagers, créée par l’Observatoire des Droits Des Usagers (O.D.U)

Dans chaque vignette ci-dessous, tu trouveras aussi des ressources légales et des guides d’usagers.

En te familiarisant avec ces informations, tu pourras revendiquer tes droits face aux professionnels de santé et porter plainte si ceux-ci te sont refusés.

Parlons-en !! Des questions ?  envie de débattre ? tout se passe ici !!

Asud vous donne la possibilité de vous exprimer , de débattre dans la joie et la cordialité , les commentaires sont ouvert anonymement , un peu de bon sens et de respect pour des débats claire et respecteux de toutes et de tous

Commentaires (2)

  • Bonjour,tous d’abord j’aimerai poussé un coup de gueule contre le cast de Reims,a l’époque j’ai étais très naïf j’avais 26ans dans la came depuis 2ans,mes parents à l’époque très inquiet se dirige vers eux et m’y envois.je trouve leur démarche dans un premier temps bien je me dis,c’est des pros ils savent de quoi ils parlent moi,je ne voulais pas de produit de substitution car dans ma tête je m’étais mis dans seul je devais assumer,le soucis c’est que je l’a shooté et j’étais plein d’abcès etc après mon premier rdv avec le psy l’assistante sociale et le médecin qui devant mon refus de prendre un substitut m’a lourdement conseillé de prendre de la méthadone le problème c’est qu’en plus de la méthadone sa était 4serestas 50/j un tercian 100mg atharax 100 à l’époque et du risperdal comment peut-on prescrire un traitement aussi lourd à un jeune qui a la base voulais se sevrer lui faire une telle,ordonnance de plus de 40mg de méthadone/jour elle l’augmente de 10 toutes les semaines pour finir à 120mg puis arrivé à 120mg me prescrit du depecot alors que je ne suis pas du tout bipolaire et du nordaz 15 mg de 67kg je suis montais 132kg,je ne pouvais plus rien faire j’étais un zombie ceci à duré 13ans et un jour j’en n’ai eu marre j’ai était voir un médecin de ville qui m’a fait suivre par un autre psy et fait arrêter tous ces médicaments les un après les autres et miracle plus j’arrêtais tous, plus la lumière du jour au fond du tunnel s’ouvrait.par la suite un amis qui était à bornéo m’explique comment lui à arrêtait la méthadone,par la méthode chinoise a arrêté j’explique à mon médecin qui lui est tous de suite d’accord pour la faire.je me lance en 9 mois je suis passé de 120mg à 20mg et sur 10semaines arrêt complet sa fait 3ans pour finir j’aimerais vraiment comprendre pourquoi un tel traitement et d’aussi lourdes conséquences à un jeune même des plus jeunes que moi et l’intérêt pour un cast d’assommer avec de tel médicament alors que j’étais partis la bas pour un sevrage pas pour une ordonnance aussi fourni,je sais que chaque cas est bien particulier ,mais chère médecin du cast de Reims écouté vos patients si la personne devant vous veut un sevrage écoutaient le surtout quand il est motivé je ne connaissais pas la moitié des médicaments qu’il m’avait prescrit pour finir j’ai perdu 15 sns de ma vie alors que des le départ tous sa aurait pu être évité ces médicaments ne sont pas à prendre à la légère j’espère que ce petit coup de gueule suivra merci d’avance

  • Cher Jean Emmanuel

    il faut dénoncer ces pratiques sur notre Observatoire du droit des Usagers (ODU)
    http://www.asud.org/odu/

    et ne pas hésiter à citer NOMINALEMENT le médecin en question. Une procédure en direction de l’Ordre des médecins n’est pas à exclure avec e soutien d’ASUD qui est une personne morale qualifiée en l’occurence .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 A.S.U.D. Tous droits réservés.

Inscrivez-vous à notre newsletter