Une courte maladie (pour Evy)

écrit par Michelle R.R., le 20-01-1993 Thème : Humeur.

Tu es Marine, Mon héroïne
Tu as pourtant les dents du bonheur,
Oui mais marine,
Ton héroïne,
Ce fut quand même une dure erreur !

Des labos clandestins ont ruiné tes vingt ans,
Des labos pires encore, t’ont promise à Satan
Comme ta biographie qui est gravée sur tes bras,
Bracelet indélébiles sur tes poignets de soie,
Tu as lu les résultats comme on lit un faire-part,
Comme un mauvais tirage, un négatif tout noir.

Offres-toi au soleil, Marine,
Au bleu des Mers du Sud
Offres-toi un prélude,

À ce calendrier où tes jours sont comptés,
Ce mauvais jeu de cartes qu’on ne peut plus “fricher”
Laisse les “si” au solfège et redeviens pucelle,
Pour couronner le tout, ton amour est mortel.

Offres-toi à ces plages ignorées de l’hiver, tout ce que tu as fait, tu le payes un peu cher.
Mais si l’un de ces jours, tu en rencontres un. Fais-lui patte de velours et sois toute douceur,
Et d’une étreinte mortelle,
Détruis-lui la cervelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aucun Commentaire