Généralités sur les médicaments & les traitements

Pourquoi (s’)informer sur les TSO ?

Dernière mise à jour : 10-06-2013
  • Parce que la substitution aux opiacés est un droit.
  • Parce que les usagers de TSO doivent savoir que la loi les protège.
  • Parce que pour assumer leurs devoirs, les usagers doivent être considérés comme des citoyens à part entière.

Un traitement méconnu

Depuis une quinzaine d’années, la prescription de médicaments de substitution aux opiacés (MSO) se fait dans la plus grande discrétion. Malgré des succès incontestables (overdoses divisées par dix, réduction significative des contaminations VIH), les pouvoirs publics n’ont encore jamais organisé de campagne de communication sur ce thème, que ce soit en direction des usagers de drogues ou à destination du grand public.

Ce silence est pénalisant car dans certains secteurs de l’opinion les MSO restent associés à des représentations négatives et peuvent donner lieu à des réflexions du type : « c’est donner de la drogue aux drogués ».

Les représentations

 La substitution continue d’être suspecte aux yeux du public, etmême de bien des usagers. L’amalgame entre « drogue » et traitement se pérennise. La crainte de passer pour un « toxico », le manque d’information sur les conditions légales de prescription et de délivrance, conduisent encore trop souvent les consommateurs d’opiacés à renoncer à se mettre en contact avec le secteur médical.

Subtitution | Informez-vous, informez-nous Echangez sur le forum