Stimulants : 4MMC, 2FA, éthylphénidate ...

Les phénidates

Dernière mise à jour : 11-10-2018

Les phénidates

constituent une famille chimique de molécules dérivées du méthylphénidate, une substance employée en médecine sous le nom de Ritaline ® (principalement employée pour les narcoleptiques, les personnes souffrant d’un déficit de l’attention et les hyperactifs). La plus connue des phénidate disponible sur les sites de NPS est certainement l’éthylphénidate – souvent abrégé en EPH – mais une dizaine d’autres phénidates sont parfois proposées telles que le 4 fluoro ethylphénidate, le 4 fluoro méthylphénidate etc. Attention, leurs effets et leurs dosages varient, le 3,4 Dichlorométhylphénidate par exemple est actif à des doses de l’ordre de quelques miligrammes. Consommer des phénidates nécessite donc de s’informer sur les effets et dosages de la molécule en question. Les phénidates sont des stimulants qui n’ont que peu d’effets psychotropes (pas d’hallucinations, pas empathogène etc) mais qui peuvent tout de même entrainer une certaine euphorie. Ils sont réputés pour être particulièrement corrosif avec les muqueuses en cas de sniff (il semble que fumé ils puissent aussi fortement attaquer les poumons, provoquant douleurs et quintes de toux).

NPS, RC, Legal highs