Après le traitement

L’arrêt du traitement

Dernière mise à jour : 13-05-2016

La persistance d’une charge virale détectable n’est pas un critère d’arrêt du traitement, sauf en cas de « rebond virologique » (la concentration de virus dans le sang augmente sur deux prélèvements).

Le traitement doit en revanche être arrêté en cas d’augmentation des transaminases de plus de 10 fois la normale ou, si elle est moindre, si cette augmentation s’accompagne de fatigue, nausées, vomissements, ictère, etc.

Tout arrêt de traitement face à des problèmes de tolérance ou autre doit évidemment être décidé avec le médecin responsable, qui peut auparavant vous proposer de baisser le dosage de certaines molécules ou d’en changer.

Hépatite C | Informez-vous, informez-nous Echangez sur le forum