Après le traitement

Charge virale

Dernière mise à jour : 13-05-2016

Le risque de rechute est très faible (< 10 %) chez les personnes ayant une charge virale indétectable en fin de traitement. Deux tests doivent être pratiqués 12 et 48 semaines après l’arrêt du traitement pour s’assurer de l’élimination complète du virus.

Le traitement ne sera pas plus long que la durée initialement prévue si cette charge virale est encore détectable mais inquantifiable (ou faiblement quantifiable) – ce qui ne rime par ailleurs pas automatiquement avec échec thérapeutique.