Le fun, c’est interdit

Analyser les drogues du marché noir ? Pour quoi faire ? Pour être informé d’un point de vue sanitaire ou pour pécho le meilleur plan ? La vérité oblige à dire que le premier souci du drogué ou de l’apprenti drogué quand il achète un prod est de savoir si « yen a ». [...]

23 octobre 2016, 1 réaction.
ASUD Journal N°59

Nice people…

La bannière étoilée, le shérif planétaire inventeur de la guerre à la drogue, offre de consommer du cannabis dans un cadre thérapeutique dans vingt États et légalise la fumette dans six autres. Plus au Sud, c’est la totalité des pays d’Amérique latine qui ont peu ou prou abandonné la répression de l’usage au profit de politiques allant de la simple dépénalisation à la régulation publique du marché, comme en Uruguay. [...]

26 mars 2016, 1 réaction.
ASUD Journal N°58

Bloodi, le premier droguézeureux

Asud vous parle de dope depuis vingt-quatre ans sur un mode particulier qui peine à trouver une définition mais qui explique peut-être notre longévité. Pour caractériser ce ton, on pourrait inventer un néologisme : le « bloodisme ». [...]

26 mars 2016, 1 réaction.
Bloodi & Nous, Notre Culture, ASUD Journal N°58

Substitution aux opiacés : vingt ans d’hypocrisie

Tribune par Fabrice Olivet Directeur de l’Autosupport des Usagers de Drogues (Asud) et Olivia Hicks-Gracia Première adjointe au maire du IIème arrondissement de Paris

Malgré la généralisation des traitements de substitution, la plupart des professionnels de santé restent réticents à remplir leurs obligations de prescription et de délivrance, refoulant les usagers de drogues dans une semi-clandestinité. [...]

27 décembre 2015, 10 réactions.
Rêves de comptoir, ODU, Substitution

Drogués, sortez à découvert !

L’autre jour, je croise deux pêcheurs au bord d’un lac. L’un amorce la ligne, l’autre roule un joint. Je regarde mieux, pas de signes extérieurs d’exotisme ni de branchitude…Un kil de rosé dépasse de la musette, l’œil est placide… Ces deux-là sont de vrais pêcheurs, deux pépères à moustache bien de chez nous, simplement le pétard a remplacé la pipe. [...]

7 août 2015, 3 réactions.
ASUD Journal N°57

ÉGUS IX Culture de l’interdit et revendication citoyenne : les chemins de l’usage de substances

Cette année, les États généraux des usagers de substances (Égus 9) ont décidé de vous présenter un paradoxe : d’une part, la visibilité des usagers de drogues considérés comme patients par ce qu’il est convenu d’appeler « l’addictologie » ; d’autre part, le maintien d’un cadre répressif qui produit des effets de transgression en constante évolution. [...]

6 août 2015, 3 réactions.
ASUD Journal N°57

« Une immense hypocrisie »

Cette dernière session des égus était donc consacrée aux personnes qui prennent des drogues et qui travaillent dans des structures médicosociales, parce qu’il semble que dans ce pays, cela pose problème alors que dans certains pays anglo-saxons, c’est quasiment la règle. [...]

6 août 2015, 1 réaction.
les usagers-salariés du médicosocial, EGUS 9, ASUD Journal N°57

Il était une fois la rose

Novembre 1983, « la chinoise » une étrange héroïne de couleur rose envahit soudainement le marché parisien. Pourquoi ? Comment ? Qu’est-ce qui se cache derrière cette couleur improbable ? Le marketing d’un dealer particulièrement avisé ou le résultat d’une expérience de laboratoire ? [...]

5 août 2015, 2 réactions.
Heroïne, ASUD Journal N°57

Après Charlie, d’un pharmakon à l’autre

Nous sommes donc entrés dans l’ère post-Charlie. Une de ces périodes historiques en forme de césures où l’on se surprend à penser à l’avant et à l’après. Après Charlie, plus rien ne sera comme avant. [...]

1 avril 2015, 1 réaction.
ASUD Journal N°56

Nouvelles drogues, nouvelles routes vers la citoyenneté

Salle de shoot, légalisation des sulfates de morphine, méthadone en ville, cannabis thérapeutique, autant de serpents de mer qui n’en finissent pas de ne jamais commencer. Mais avec les « Nouvelles substances psychoactives » (dites « NPS » pour avoir l’air averti), pour une fois, tout est nouveau : les produits, les technologies, les modes d’acquisition, et même l’inclusion des consommateurs, c’est-à-dire la citoyenneté. [...]

31 mars 2015, 0 réaction.
Drogues : Téléchargez la mise à jour 2015, ASUD Journal N°56

Fareng en galère (panne de TSO en Thaïlande)

Les « farangs », ce sont les nombreux étrangers qui déambulent sur les trottoirs de Bangkok ou sur les plages de Ko Phi Phi. Ce nom dériverait de « farrangset », le mot pour dire « Français » en langue thaïe. [...]

30 mars 2015, 22 réactions.
Substitution, ASUD Journal N°56

Dr Hart : un neurobiologiste au pays des droits civiques

Sur le site de la conférence Albatros, la biographie du Dr Hart est un petit chef d’œuvre d’Understatement. On y parle de son action « pour contrer la consommation de cocaïne… » et de son « engagement en faveur des patients les plus défavorisés ». Dans les faits, l’auteur de High Price1 prescrit des psychostimulants dans un cadre médical et dénonce la guerre à la drogue comme une guerre menée contre la communauté africaine-américaine. La présence incongrue de Carl Hart le 5 juin dernier au rendez-vous annuel de l’addictologie universitaire à la française constitue en soi une petite révolution. Profitant de son passage à Paris, Asud a voulu en savoir plus sur ce neurobiologiste qui dénonce l’inanité de la neurobiologie.
24 octobre 2014, 2 réactions.
, Génétique, race... Le dossier qui "Gènes", ASUD Journal N°55

Le « A » de MILDECA

La Mildt, Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, est devenue en mars 2014 la Mildeca : Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives. Petite analyse sémantique qui illustre l’adage du prince Salina : tout changer pour que rien ne change.
24 octobre 2014, 2 réactions.
Actu, ASUD Journal N°55

La drogue racontée aux enfants

Il était une fois un pays où les gens qui fumaient de l’herbe et qui ingurgitaient des pilules pour découvrir la vraie couleur des éléphants étaient pourchassés et mis dans une cage peinte en gris qui perdait alors sa couleur (ça s’appelle dégrisement). [...]

23 octobre 2014, 1 réaction.
La drogue racontée à nos enfants, ASUD Journal N°55

Des lignes blanches sur le continent noir

Faire de la réduction des risques en Afrique francophone : voilà le défi qui va s’imposer dans les prochaines années. La consommation locale de drogues dures progresse sans que les tabous qui pèsent sur ce phénomène ne reculent d’un pouce. Hypothèse de travail en noir et blanc, avant de passer à la couleur.
3 octobre 2014, 2 réactions.
ASUD Journal N°55

Fumoirs et Babas en Côte d’Ivoire

Les « fumoirs », c’est le nom donné aux scènes ouvertes de consommation de drogues dures par les usagers d’Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire. Fofana Sékou a été chargé par Médecins du monde de l’exploration de ces nouveaux territoires.Il a rencontré les « Babas », moitié dealers-moitié travailleur sociaux.
3 octobre 2014, 1 réaction.
ASUD Journal N°55

Vive la drogue, nom de Dieu !

Oui c’est vrai, on aime ça. C’est du reste un peu pour cette raison qu’on en a pris, qu’on en prend et qu’on en prendra. Oui, nous sommes des fétichistes du matin glauque où la paupière est lourde et la langue chargée des turpitudes de la veille. [...]

21 avril 2014, 4 réactions.
ASUD Journal N°54

Qui sommes nous ?

La publication récente des premiers numéros de notre journal sur asud.org renvoie à des interrogations identitaires sur le devenir de notre mouvement. En effet, qui somme-nous ? Des usager de drogues ? Des consommateurs de substances interdites ? [...]

21 avril 2014, 2 réactions.
Vie Associative, ASUD Journal N°54

L’ASUD basching, un petit cousin du mariage pour tous

L’époque est propice aux réajustement tactiques, aux alliances de revers, aux retours paradoxaux sur investissement. Depuis presque 10 ans un groupe de parlementaires plutôt de droite, plutôt marqués par un discours ostentatoire sur les valeurs morales, plutôt soucieux d’affirmer un patrimoine culturel chrétien, s’en prend directement à notre publication et à travers nous à ce qu’il nomment « le discours de banalisation à l’égard de la drogue ». [...]

31 mars 2014, 2 réactions.
Valeurs Actuelles Shoot Again, ASUD Journal N°54

L’ingénierie du high : un nouveau champ de spécialistes

La défonce n’est pas une pulsion pavlovienne qui draine des bataillons de lycéens vers l’abrutissement, la folie, puis la mort. Ça c’est la Drogue avec un grand D. Dans la vraie vie, consommer des produits psychotropes suppose l’acquisition de techniques sophistiquées qui allient savoir médical, expérimentation et ouï dire. [...]

21 février 2014, 0 réaction.
EGUS 8, ASUD Journal N°54

L’injection paradoxale

Injecter, c’est d’abord et avant tout prendre son pied. Avec tous nos manuels de réduction des risques, techniques du shoot et autres considérations sanitaires, on finit presque par l’oublier. Pourtant, même en matière de nirvana, il y a des règles. [...]

18 février 2014, 1 réaction.
Injection, EGUS 8, ASUD Journal N°54

La guerre aux drogues : une guerre raciale ?

Tribune parue dans Libération du 15 décembre 2013 de Louis-Georges Tin, Président du Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN) et Fabrice Olivet Secrétaire Général de l’Association Française pour la Réduction des risques (AFR) et directeur d’ASUD. [...]

15 décembre 2013, 1 réaction.
Actu, Génétique, race... Le dossier qui "Gènes"

Pochtrons et fumeurs de pet’, même combat !

Pour ceux que les drogues intéressent, les campagnes françaises sont une source permanente d’émerveillement. La visite de l’estaminet d’une bourgade du Cantal ou du Morvan me plonge régulièrement dans l’incrédulité. J’y revois, solidement agrippées au comptoir, les mêmes figures d’homme de la terre bien de chez nous, le nez bourgeonnant, la panse conquérante, la casquette vissée sur un crâne rubicond, été comme hiver vêtu d’un bleu de travail. [...]

15 octobre 2013, 3 réactions.
ASUD Journal N°53

Very Bad Trip

Very Bad Trip ! Grâce aux blockbusters du même nom, qui ont cartonné partout en France, cette expression est aujourd’hui d’usage courant. Le bad trip, c’est un truc fait pour planer qui tourne au cauchemar. Le trip est un mot inventé par les amateurs de LSD, le voyage par excellence. Le trip est indissociable du bad mais c'est un risque et non un dommage. Il est loin d’être inéluctable si l’on consacre suffisamment d’intelligence, de savoir-faire et de conseils. Le trip, qu’il soit bad ou pas, reste notre objet de réflexion. [...]
15 octobre 2013, 4 réactions.
Very Bad Trip, ASUD Journal N°53

Dommages pour les risques : Lettre ouverte au Professeur Reynaud

ASUD en la personne de son directeur Fabrice Olivet se retire du rapport Reynaud rendu à la MILDT en vue de l'élaboration du prochain plan gouvernemental sur la politique des drogues. La raison est expliquée dans cette lettre ouverte au Professeur Michel Reynaud.
18 juillet 2013, 7 réactions.
Actu, ASUD Journal N°53

Addict aux gènes : l’interview du Dr Vorspan

Asud : Peut-on parler de révolution à propos de la neurobiologie associée à la génétique dans le champ de l’addictologie. Et si oui, pourquoi ?

Florence Vorspan : À mon sens, on ne peut pas parler de révolution mais d’évolution. [...]

29 mai 2013, 0 réaction.
Génétique, race... Le dossier qui "Gènes", ASUD Journal N°52

Halte au fou… Halte au feu

«Halte au fou !» Ah la belle locution interjective. Conviviale, empathique, tout ce qu’on aime dans la France. C’est aussi la conclusion d’une énième tribune consacrée au journal d’Asud. L’objet du délit : notre cinquantième édition et ses 50 produits testés pour vous. [...]

15 mai 2013, 0 réaction.
ASUD Journal N°52

Dix questions à Michelle Alexander

ASUD : Comment expliquez-vous le succès de votre livre The New Jim Crow (pour mémoire 3 500 exemplaires à la première édition, puis 175 000 pour l’édition de poche)?

Michelle Alexander : La première édition date de la victoire de Barack Obama, un contexte où le choc émotionnel consécutif à l’élection du premier président noir a plongé notre pays dans la célébration du « post-racialisme », une soi-disant révolution américaine. [...]

13 mai 2013, 0 réaction.
Génétique, race... Le dossier qui "Gènes", ASUD Journal N°52

The New Jim Crow et le Nouveau Bougnoule

Michelle Alexander nous parle d’une nouvelle société de caste, née sur les décombres d’une guerre à la drogue, menée rigoureusement et méthodiquement et contre la communauté afro-américaine. Une société ou un adulte noir de sexe masculin sur deux, a été incarcéré au moins une fois pour un délit lié aux stupéfiants. L’actualité des banlieues françaises éclaire ces propos d’un jour sinistre. Et si Michelle Alexander nous parlait de notre futur ? Et si le New Jim Crow était en train de s’appeler le nouveau Mohamed ?
30 mars 2013, 2 réactions.
Notre Culture, Génétique, race... Le dossier qui "Gènes", ASUD Journal N°52

Patrimoine génétique, origine ethnique… le dossier qui “gènes”

Les sciences dures vont-elle nous renvoyer dans les cordes d’un ring déserté depuis la fin de la Seconde guerre mondiale: celui de l’hérédité, des facteurs génétiques et, pourquoi ne pas l’écrire, celui des races humaines. [...]

28 mars 2013, 0 réaction.
Génétique, race... Le dossier qui "Gènes", ASUD Journal N°52