HIT Hot Topics 2016

écrit par ASUD, le 25-11-2016

Une des meilleures conférences sur les drogues en Angleterre.

Cette année, elle aura de nouveau lieu au Liverpool Maritime Museum. C’est un merveilleux endroit situé dans le cadre de l’Albert Dock, qui offre une vue magnifique sur le front de mer.

Voir le programme en PDF

> Aller sur le site officiel

 

Intervenants

deborahDeborah Peterson-Small a commencé son éducation politique et son activisme social tôt quand, peu de temps après avoir terminé ses études secondaires, elle a travaillé pour une organisation nationale d’éducation des électeurs de jeunes et a organisé la première campagne d’inscription électorale sur les campus de l’Université d’Etat de New York.

Elle a ensuite étudié le droit à Harvard et après plusieurs années en tant qu’avocat d’entreprise, elle est devenue directrice des Politiques publiques et de la communauté pour la Drug Policy Alliance. Après cela, Deborah a fondé Break the Chains: Communities of Color et War on Drugs, une organisation de recherche et de défense des politiques publiques engagée à traiter l’impact disproportionné des politiques punitives sur les communautés pauvres de couleur. La mission de Break the Chains est de construire le mouvement dans les communautés de couleur à l’appui de la réforme de la politique antidrogue, avec pour objectif de remplacer les politiques de drogue échouées par des alternatives fondées sur la science, la compassion, la santé publique et les droits humains.


 

carlhart2016Carl Hart, neuroscientifique, professeur et auteur est de retour à nouveau à Hot Topics. Toujours un favori de la foule à la conférence ce sera la troisième fois Carl a pris à notre étape. Lorsqu’une conférence au Royaume-Uni est suffisamment impressionnante pour attirer constamment un conférencier influent, vous savez que c’est un événement auquel vous devez assister. Carl est le président du département de psychologie de l’Université Columbia. Il est également le Dirk Ziff professeur de psychologie dans les départements de psychologie et de psychiatrie. Le professeur Hart a publié de nombreux articles scientifiques et populaires dans le domaine de la neuropsychopharmacologie et est co-auteur du livre Drugs, Society and Human Behavior (avec Charles Ksir). Son plus récent livre, «High Price: Un voyage de neuro-scientifiques de l’auto-découverte qui défie tout ce que vous savez sur la drogue et la société», a été le 2014 gagnant du PEN / E.O. Prix de littérature scientifique Wilson.


 

suzigageSuzi Gage est chercheur à l’Université de Bristol.

Elle est intéressé par les associations entre la consommation de substances et la santé mentale.

Dans son temps libre, elle écrit un blog scientifique pour le Guardian.

Elle a aussi réalisé une série de podcasts, Say Why to Drugs, sur les preuves scientifiques entourant les risques et les avantages potentiels des différents drogues récréatives.

Suzi parlera de la communication efficace sur les sciences de la drogue et du podcast sur les médicaments qu’elle présentera avec le rappeur Scroobius Pip.


 

arronAaron Goodman est le fondateur de StoryTurns (www.storyturns.org), une organisation qui dirige des ateliers numériques innovants avec des groupes communautaires à travers le monde.

Aaron a récemment collaboré avec Providence Health Care à Vancouver pour faciliter un atelier de narration numérique avec des usagers de drogues participant au premier programme de traitement assisté par l’héroïne en Amérique du Nord.

En tant que photographe documentaire, Aaron a essayé de créer des photos équilibrées et humanisantes des utilisateurs de drogues injectables.

Aaron est membre du corps professoral dans les études de journalisme et de communication à l’Université Polytechnique Kwantlen à Surrey, C.C. Et complété son doctorat en études de la communication à l’Université Concordia, à Montréal, QC.


 

kirsten2016Kirsten Horsburgh est le coordinateur national du Naloxone au Scottish Drugs Forum. Elle a une formation en soins infirmiers en santé mentale et est actuellement responsable de la coordination du programme national de naloxone du gouvernement écossais. Elle faisait également partie du groupe de développement des directives de l’OMS pour la gestion communautaire de l’overdose opioïde.

Kirsten a récemment complété une bourse de voyage du Winston Churchill Memorial Trust, intitulée «Réduire les décès évitables parmi les personnes qui utilisent des drogues» où elle a passé 6 semaines en Australie.

Une des recommandations de ses conclusions est que les installations d’injection supervisée devraient être introduites au Royaume-Uni. Elle a fait partie du groupe de travail sur la vie courte à Glasgow qui prépare l’analyse de rentabilisation des SIF et du traitement assisté par l’héroïne dans la ville.


 

mags2016Mags Maher est coordinatrice d’EuroNPUD (The European Network of People who Use Drugs) et a une formation en réduction des risques en 1992.

Elle a débuté à EuroNPUD en juillet 2015 pour développer, coordonner et faciliter les réseaux de consommateurs de drogues en Europe et A été un activiste des drogues depuis 30 ans.

Mags est membre de nombreux réseaux et organisations de consommateurs de drogue, dont Respect, INPUD, SUSSED, INWUD & NAG et s’est entraîné avec l’équipe Traffassi Gold Standard.

Elle parlera de l’organisation des usagers de drogues et du travail d’EURONPUD.


 

jimcircle2016Jim McVeigh est directeur de l’Institut de la santé publique et travaille dans le domaine de la santé et de la santé publique depuis 30 ans. Il a développé des liens étendus avec des organisations externes et des parties prenantes au niveau local, national et international et a acquis une réputation internationale au sein de sa spécialisation académique de l’utilisation de drogues de perfectionnement humain.

Jim a co-écrit environ 200 rapports de recherche, livres et chapitres de livres, plus de 50 articles examinés par des pairs et a été invité à présenter des exposés limités et des communications plénières à certaines des conférences nationales et internationales les plus influentes.

Jim va parler de la façon dont nous pouvons utiliser les stéroïdes anabolisants en utilisant la communauté comme un système d’alerte précoce pour les médicaments et les changements dans les pratiques peuvent être adoptées par des populations plus larges utilisant des drogues.


 

fabriceFabrice Olivet est un réformateur de la drogue et écrivain. Depuis 1996, il est à la tête d’ASUD (Auto-Support d’Usagers de Drogues), une ONG reconnue par le gouvernement français pour représenter les intérêts des consommateurs de drogues dans le système de santé français. En 2013, il est devenu membre de la Commission Nationale des Stupéfiants (Commission Nationale des Drogues). Il est historien et il est à l’avant-scène du débat sur l’identité française.

En 2011, il publie La Question Métisse, qui explore les paradoxes de l’identité française en termes de race et de religion.


 

fionaFiona Measham est professeure de criminologie à l’École des sciences sociales appliquées de l’Université de Durham en 2012. Fiona a mené des recherches pendant plus de deux décennies dans un vaste domaine de criminologie et de politique sociale, en explorant les tendances changeantes des drogues légales et illégales; L’économie nocturne et le contexte socioculturel à la consommation; le genre; La réglementation et le contrôle de l’intoxication; Scènes de musique électronique et cultures de clubs; Les questions de dissuasion, de déplacement et de désertion; Et des implications politiques plus larges.

Elle parlera de son travail en tant que cofondatrice et codirectrice de The Loop, une société sans but lucratif d’intérêt communautaire qui fournit un service intégré de conseils en matière de drogue, d’alcool et de santé sexuelle, de brèves interventions, de tests médico-légaux, de bien-être des festivals , La recherche et le soutien aux services d’urgence.


 

mariacircleMaria Phelan est directrice adjointe chez Harm Reduction International. Elle a commencé sa carrière dans le domaine de la santé sexuelle et génésique pour Terrence Higgins Trust avant de coordonner le Réseau pour l’enfance et la jeunesse au sein du Bureau national de l’enfance.

Elle a débuté chez HRI en tant qu’agent de réseautage et de plaidoyer pour superviser le développement du Réseau européen de réduction des méfaits, en tant que directeur adjoint, elle est chargée de superviser la mise en œuvre de notre stratégie de plaidoyer et de créer et maintenir des partenariats stratégiques. Elle est actuellement présidente de STOPAIDS, un réseau britannique basé sur le VIH et le développement international, président du Forum de la société civile de l’UE sur les drogues et vice-trésorier du Comité des ONG de Vienne.

Maria parlera des développements et des événements de la politique internationale.


 

michaelMichael Shiner est professeur agrégé au Département de politique sociale de la London School of Economics and Political Science et membre du groupe d’experts sur l’économie de la politique pharmaceutique au sein de LSE IDEAS.

Michael a un intérêt de longue date dans la politique des drogues et des drogues et a publié largement dans le domaine. Ses intérêts principaux tournent autour de la place et de la signification de l’usage de drogues dans les sociétés industrielles tardives, y compris les modèles d’utilisation et de désistence; Application de la loi sur les drogues; Et la politique de la politique antidrogue. Il est l’auteur de L’utilisation des drogues et le changement social: la déformation de l’histoire (Palgrave Macmillan, 2009) et co-auteur des numéros en noir et blanc: Disparités ethniques dans la police et le parrainage des infractions liées aux drogues en Angleterre et au Pays de Galles , Avec Niamh Eastwood et Daniel Bear).

Michael se joindra à Deborah lors d’une session consacrée à la manière dont la race, l’usage de drogues et les services policiers se rencontrent et comment cela affecte les gens de BME au Royaume-Uni.


 

keithsabinKeith Sabin est conseiller principal en épidémiologie auprès de la Division de l’information stratégique et de l’évaluation de l’ONUSIDA.

Il est un chef de file mondialement reconnu dans la surveillance de KeithHIV, en particulier la surveillance du comportement, avec plus de 40 publications évaluées par des pairs et de nombreux ateliers de formation à travers le monde. Ses travaux récents portent sur l’amélioration de la modélisation des épidémies et le suivi et l’évaluation des programmes de prévention du VIH offrant des services aux populations vulnérables socialement vulnérables, telles que les travailleuses du sexe, les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les transgenres et les personnes qui injectent des drogues illicites. Il est titulaire d’un doctorat de l’École d’hygiène et de santé publique Johns Hopkins et d’un MPH de la Columbia University School of Public Health.

Keith parlera de l’importance d’impliquer activement les gens dans la recherche que vous faites sur des aspects de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aucun Commentaire