Sondage ASUD Journal

Amie lectrice, ami lecteur,

Le journal d’ASUD N°54 est sorti avec huit mois de retard… c’est un peu long et nous nous en excusons auprès de vous. Comme vous devez vous en douter, nous connaissons des difficultés, principalement financières, dues au contexte général de crise des subventions tant publiques que privées, notamment une baisse progressive des sommes que nous attribuaient le Sidaction depuis de longues années.

Malgré 20 ans d’ancienneté et 54 numéros l’avenir d’ASUD JOURNAL reste incertain. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à porter la voix trop souvent ignorée des consommateurs de substances illicites, notamment ceux de plus en plus nombreux qui sollicitent le système de soins.

Pour nous aider à continuer à porter ce combat vous pouvez faire trois choses :

  • Continuer à lire ASUD et faire connaitre le journal autour de vous
  • Abonnez-vous et n’hésitez pas à faire des dons à l’association
  • Répondez au questionnaire ci-dessous afin de crédibiliser notre travail et aussi de l’améliorer grâce à vos retours

Merci de votre fidélité, c’est à vous maintenant !

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]

Comments (22)

  • Je récupère votre revue sur les stands ou dans un csapa !! Je le trouve très utiles et important pour les personnes qui souhaitent s’informer !! Je vs souhaite une longue vie

  • Oui j’espere qu’il ne s’arretera pas d’ailleur je vais de se pas faire un don pour les aider
    Faites de meme, meme si vous donnez peu, pensez a toutes les fois ou vous avez recuperer le mag gratuitement dans une asso ou ailleurs.
    SAUVONS ASUD

  • Je connais ASUD Journal depuis plus de 10, et j’ai presque la collection complète… ^^
    Si ce journal disparaît, où vais-je trouver toutes ces infos intéressantes, parfois drôles, ces textes militants et revendicatifs, et tous ces thèmes si peu/mal abordés dans les médias « classiques »?
    Courage, on vous soutient et on diffuse le questionnaire!

  • Grâce à ASUD Journal, je m’injecte régulièrement une bonne dose d’information pure et bien servie, qui donne envie d’y revenir comme un bon chocolat. C’est dingue l’effet que ça me procure. Parfois, je me prends de ces reculées, mais j’aime bien pouvoir être aux taquets : Hé, Bloodi ! Comment vivre dans un monde sans drogues, sans « ASUD Journal », sans rien, nada, même pas une petite ligne. Pas un mot, plus une lettre. Rien.

    Même plus de papier pour garnir le presse revue des WC et fixer son regard !
    Bientôt y-aura-t-il que l’écran en virtuel sur tablette ? Pas cool la descente…

    Mobilisons-nous pour qu’ASUD Journal continue d’exister.
    Bloodi for ever !

  • Si peu de personnes et structures s’intéressent a nous, ASUD doit continuer!! Nous avons besoin d’être guidés et aiguillés (sans mauvais jeu de mot!), je pense qu’il est indispensable que des journaux comme celui ci existent et perdurent

  • Full support. On ne sait que trop bien les difficultés rencontrées actuellement dans tous les domaines tant de la RDR que du soin en direction des patients /usagers … du service public. Ne lâchez rien , vous êtes un maillon indispensable .

  • Pareil de mon côté: la revue m’a beaucoup appris et je ne peux que vous soutenir, notamment en m’abonnant et avec un petit don.
    Vous parliez de crise et de baisse des subventions publiques: ça reste à voir car quand on voit tout l’argent public gaspillé ou mal redistribué, je me dis que la France aide de plus en plus les personnes qui en ont le moins besoin. Vous manquez de sous et pendant ce temps l’état fait construire des armées de ronds points en pleine campagne ou autres conneries qui ne servent à rien et qui coûtent les fortunes… Socialement, on prend en charge tout un tas de petits malins, qui au vu des voitures avec lesquelles ils roulent, seraient certainement en mesure de s’autogérer comme chaque citoyen lambda… Si vous ne récupériez ne serait ce que 50% du prix que coûtera le repas-gueuleton des chefs d’état lors de la cérémonie du 6 juin, ça vous remettrez sur les rails pendant un bout de temps! Alors la crise responsable de la baisse des dépenses publiques et donc des subventions, personne n’y croit. La France a de l’argent pour ce qu’elle veut et pour qui elle veut, et si une cata sanitaire en lien avec un prod venait à se déclarer, nul doute que vous seriez remis à flot rapido, car on aurait subitement besoin de vous… triste société…

  • J’espère que votre lutte arrivera à ses fins , perso j’aime votre magasine , lutte contre vie de beaucoup de monde et oui nous devons avoir des informations tels quel soit.

  • Personnellement je n’ai rien à dire sur le retard, en ces temps troubles, chacun fait comme il peut. Asud ou le radeau de la méduse version 21ième siècle mais le radeau est sur pilotis et il n’est pas prêt de couler… bref l’image n’est pas flatteuse mais votre asso, comme beaucoup d’autres doivent ramer comme des forças afin de pouvoir encore avancer, face à un torrent de merde qui nous arrive à tous en pleine gueule!! Respect et merci de nous représenter, nous (ou moi plutôt) qui ne nous battons que trop peu et qui, sans vous (et d’autres) serait dans une belle merde : traitement de substitution inexistant, stigmatisation, zéro rdr et autres joyeusetés. Grâce à des associations comme Asud ainsi que certains pros qui ne lâchent rien (et aussi un peu à nous, usagers) des citoyens comme moi peuvent prétendre à une vie sociale, alors dans un ailleurs, tout cela serait impossible, la seul perspective serait de se chier dessus et d’être montrer du doigt par le clampin moyen qui lui ne s’est pas prit les pieds dans le tapis… Je ne dis pas que tout est rose car il y a encore de nombreux combats à mener et cela ne pourra pas se faire sans VOUS!!!

  • Merci aux personnes qui bossen pour Asud . Je lis le journal quand je le .rouve …suis abonné a la new .e. vous suis depuis les premiers numéros .Asud es. INDISPENSABLE pour défendre nos droi.s e. les dérapages qui se produisen. dans la sub. Big Up pour les anciens Appel ,Chappard sans oublier no.re dessina.eur préféré Pierre Ouin . Encore merci pour vos engagemen.s .

  • salut asudiens.Je distribue ASUD depuis quelques années sur la région de Limoges où le journal rencontre un franc succès.Je m’étonne de n’avoir toujours pas reçu le dernier numéro.Merci pour votre réponse et fuck les fêtes!patrice.

  • Slt a toute la team et aux lecteurs!!
    Vous restez un acteur indispensable dans la réduction des risques lie aux consommations et aussi au niveau de la thématique tres vaste que sont les paradis artificiels et la liberté d’expression alors.??
    Nan sérieusement restez ce que vous êtes, actifs tant avec le journal, sur le site ou dans les rues de nos villes.
    Longue et heureuse vie à cette grande équipe.
    Bisous a tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 A.S.U.D. Tous droits réservés.

Inscrivez-vous à notre newsletter