Alerte: Décès dû à de l’héroïne fortement dosée dans le 95

écrit par ASUD, le 16-06-2013 Thème : Heroïne, Alerte.

Alerte du 14 juin de l’ARS Île-de-France

Un homme a été retrouvé mort, par la police, avec une seringue dans le bras dans une commune du Val d’Oise (95) le 7 juin; une information judiciaire est en cours.

La poudre retrouvée sur la personne décédée avait une teneur en opiacé de 81% (dont 45% d’héroïne). La moyenne régional habituelle est de 17% environ. L’échantillon contenait d’autres opiacés (6MAM , Morphine, acétylcodéine), ce qui est souvent le cas dans les échantillons présentés comme de l’héroïne.

Il n’y a aucune information sur le contexte de consommation ni sur la provenance de l’échantillon.

Réduction des risques et recommandations

Les taux d’héroïne sont très variables d’un échantillon à l’autre dans le temps et l’espace (d’un jour sur l’autre au même endroit de revente, d’un lieu de revente à l’autre), particulièrement en Île-de-France, où il a varié entre 6% et 34% entre novembre 2010 et décembre 2011.

Une information en continu et un rappel des conseils de base de réduction des risques liés à l’usage d’opiacés auprès des usagers s’impose donc de manière permanente :

  • Ne pas consommer seul
  • Commencer par une faible dose, surtout lors d’un nouvel achat
  • Favoriser le « sniff » à l’injection ou à la voie fumée, surtout lors d’un nouvel achat
  • Éviter les mélanges favorisant la survenue de détresses respiratoires (Alcool, benzodiazépines, tout
    opiacés, y compris les traitements de substitution (TSO) ou autres médicaments opiacés tels que
    ceux utilisés dans le traitement de la douleur).
  • Recours au service des urgences en cas de suspicion d’overdose, afin de bénéficier d’un traitement
    par la Naloxone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 3 = un

4 Commentaires

  1. Lenneke Keijzer

    La naloxone devrait être disponible (en distribution libre après une petite formation, comme ça se fait dans d’autre pays) en CAARUD / pharmacie & CSAPA (etc).
    On peut simplement prévenir ces morts inutiles !

    Répondre
  2. Kubiak Jonathan

    Bonjour à toute l’équipe d’Asud, je voulais donner mon rescenti sur cette saloprie de drogue, qui chaque jour, et malgré mon traitement à la méthadone me pouri la vie au quotidien, et la santé pour toujours, voila 5ans que je tape, je suis dans le Nord de la France, tout près de la Belgique, ici il n y a jamais de panne de produit, que ce soit en journée comme a 4h du matin, les dealeur sont partout et forcement il n’ont pas tous le même produit. On trouve en rêgle génèral une héroine d’une qualité correct, et vraiment je vais très prochainement devoir partir de cette partie du pays, a cause de la disponibilité non-stop de cette saloprie!!! Alors a tout ceux et celles qui tapent cette drogue, nattender pas detre au fond du gouffre pour trouver une solution a cette vie d’esclave, on vaux tous autant qu’on est bien mieux que cette merde. Voila j’éspere que mon message aura quand même une impact, même si je sais bien que peu importe ce qu’on peu nous dire, il y a que par soi-même qu’on peu percuter et réagir en conséquence. Tchao les gens, faite gaffe à vous.

    Répondre
  3. haccart patrick

    Salut a tous

    en premier j’adresse un « R.I.P » à Jimy Kempfer que j’ai croisé dans des manifestations pour la
    légalisation de la substitution! ainsi qu’au centre Emmergence. Quand est-il des TSO’s injectables et de l’héroïne médicalisée en France ??

    ATTENTION la jeunesse, de « l’héro » brune et trés forte circule, alors suivez les conseils d’A.S.U.D, quand vous shootez une nouvelle dope, faites un petit fix pour voir !! Mieux vaut en faire 2 que 1 qui soit mortel

    Répondre
    1. ASUD

      Bonjour Patrick
      actuellement il existe une étude menée par un groupe de chercheurs et un laboratoire sur la mise en point d’un programme de buprénorphine injectable . Il s’agit d’une expérimentation qui débouchera sur une généralisation dans un futur…. lointain.

      héroïne ou morphine en TSO injectable ne sont les à l’ordre du jour

      Répondre