La Méthoxétamine classée comme stupéfiant

écrit par ASUD, le 28-04-2013 Thème : Méthoxétamine.

Suite à l’avis favorable de la Commission des stupéfiants du 21 mars 2013, la Ministre de la Santé a décidé sur proposition de l’ANSM de classer la méthoxétamine comme stupéfiant. L’arrêté de cette décision a été publié le 5 août 2013.

Extrait de la Commission des stupéfiants du 21 mars 2013

Évaluation du potentiel d’abus et de dépendance de la méthoxétamine en vue du classement comme stupéfiant.

La méthoxétamine est une molécule proche de la kétamine. Utilisée comme substance récréative, elle fait partie des « legal highs » (« euphorisants légaux »).

Sa consommation entraine un effet dissociatif qui peut être accompagné notamment d’hallucinations, de tremblements, d’une confusion avec tachycardie et hypertension. Le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse ont récemment pris des mesures de contrôle.

En France, on constate une progression de l’achat de méthoxétamine sur internet et entre mai 2011 et février 2013, le réseau des Centres d’évaluation et d’information sur la pharmacodépendance (CEIP) a recueilli 11 cas de consommation de méthoxétamine et un décès.

Les membres de la commission ont rendu un avis favorable au classement de la méthoxétamine sur la liste des stupéfiants. Ils ont également souligné l’intérêt de renforcer l’information sur les risques liés à son utilisation ainsi qu’à celle de la kétamine.

Source : http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Point-d-information-sur-les-dossiers-discutes-en-commission-des-stupefiants-et-psychotropes-Communique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 2 = quatre

4 Commentaires

  1. François

    « En janvier 2012, en Suède, l’autopsie d’un usager problématique de drogue 27 ans a révélé la présence de méthoxétamine dans le sang (8,6 μg). D’autres substances étaient également présentes comme les cannabinoïdes de synthèse (AM-694 et JWH-018), la venlafaxine 17 (0,4μg) et 0,4 μg d’O-desmethylvenlafaxine. »

    Voilà pour le décès constaté, ce serait bien de le rappeler ! Maintenant au lieu de faire de la RDR sur ce produit massivement consommé et avec un nombre d’incidents plutôt limité au regard de cette consommation, on va l’interdire et voir arriver sur le marché des choses totalement inconnues et potentiellement plus dangereuses.

    Répondre
  2. crappo

    je suis bien daccord avec toi francois, même si cela ne m’etonne pas que la MXE deviennet illegale, ce n etait qu une question de temps, il ferait mieux d interdire les series NBOMe qui sont bien plus dangereuse avec bcp plus dincident pour bcp moins de consommateurs en bcp moins de temps.
    Mais bon la politique de l’etat en matière de sante publique me laisse quelques peu perplexe, la verité cest que l’Etat a remarqué qu’une manne colossalle d’Euros partait en Chine sans en voir le moindre centime, la vérité elle est là. la réponse a 99% des question sur cette terre : l’argent!!

    Répondre
  3. olivet

    Commentaire
    pourquoi le NBOME serait plus dangeureux et surtout est-ce que sa classification réduirait les risques?

    Répondre
  4. toscan

    bonjour suis un peux perplexe devant ses (drogues dites récréative)je ne sais pas avec quoi
    ils la coupe,j,ai méme vu des gens s,injecter de la kétha,suis peut être un peux vieux pour tout
    ça.de mon temps (là je parle comme un vieux).Donc de mon temps les drogues sur le marché
    étaient le cannabis la cocaïne l,héroïne les amphétamines le LSD plus toutes sortes de pilules
    (moscontin xanax témesta, etc,etc etc,pris en masse c,est sur sa défonce)toutes les années
    je croit qu,il y a 7 ou dix drogues nouvelle sur le marché,autres temps autres moeurs et cela
    ne s,arretera pas de si tôt

    Répondre