Kétamine et réduction des risques

écrit par Jimmy Kempfer, le 23-01-2013 Thème : Kétamine, Conseils.

Celui qui, ne pouvant s’empêcher de goûter, n’aura pas préalablement « apprivoisé  » la kétamine avec de  » toutes petites traces  » risque de faire un  » gros bad trip « .

En cas d’injection intraveineuse, l’effet est instantané et très violent. Perte totale de contrôle du corps et chute garantie.

En général la consommation de kétamine se termine allongée, avec une impossibilité totale d’agir. Quel que soit le mode de consommation, l’environnement doit toujours être suffisamment sécurisé et confortable pour s’allonger. Attention aux chutes de tension (moins de 8-10 pulsations en 15 secondes). Si celle-ci est anormalement basse, surélever les jambes.

L’association avec des benzodiazépines et/ou de l’alcool peut provoquer une dépression respiratoire.
Une consommation régulière contribue à encombrer les voies respiratoires. Se moucher et expurger les glaires le plus souvent possible.

La kétamine est absolument déconseillée aux personnes souffrant d’épilepsie. Elle augmente sérieusement le risque de crise et la violence de celle-ci.

Ne jamais consommer en cas de problèmes de tension artérielle, cardiaques, hépatiques, de troubles psychologiques… et juste après avoir mangé.

La kétamine cause de sérieux problèmes à ceux qui en ont perdu le contrôle et consomment à longueur de journée. Quand le produit est épuisé ou inaccessible, la dépendance disparaît, en général sans conséquences majeures. La majorité des amateurs de kéta en font un usage récréatif qui, vu de l’extérieur, peut réellement impressionner. Les problèmes résident bien plus dans l’abus, les mélanges, les représentations caricaturales ou erronées des effets, le manque d’informations fiables et ciblées. Le mot d’ordre inspiré du de celui de la Mildt, « Savoir mieux et plus pour risquer moins », est plus que jamais d’actualité.

Bad trips et mélanges

L’effet de la kétamine peut être très dur et insupportable, voire traumatisant, pour certains. Des personnes en ayant pris sans le savoir ont vécu un bad trip terrible avec hallucinations dantesques, sensation de mort imminente, de non-réintégration de l’esprit dans le corps, impression de devenir fou…

Le mélange kétamine/hallucinogènes/alcool est le plus redoutable. Il peut entraîner convulsions, crises de fureur paroxystiques contre soi-même, révélatrices de l’extrême mal-être dans lequel se trouve le sujet qui, généralement, ne se rappellera pas grand chose à son réveil. Mais quels souvenirs, avec parfois des ecchymoses, pour ceux qui ont été obligés de gérer sa démence. Et quel choc pour le médecin qui constate chutes et montées de tension de 4 à 18, en accord avec la musique, chez des personnes donnant l’apparence d’un état de coma total.

Kétamine humaine ou vétérinaire

En général les consommateurs trouvent la kéta vétérinaire plus  » physique  » que la kéta humaine, plus  » spirituelle « . Peut être est-ce du au conservateur contenu dans cette dernière : le benzthonium chloride, un agent anticholinergique (1), qui pourrait moduler les effets comme le ferait un très léger hallucinogène.

A savoir

Il est quasi impossible de se lever après un gros rail. Mieux vaut donc aller pisser d’abord. La kéta altère les perceptions sensorielles et musicales. Impossible ou nul de mixer sous kétamine. Ce n’est pas une drogue de communication. Rien n’est plus solitaire qu’une défonce à la kéta.

(1) Durieux, M.E, Nietgen, G.W. (1997) « Synergistic inhibition of muscarinic signaling by kétamine stereoisomers and the preservative benzethonium chloride » µ Anesthesiology 86

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf + 2 =

4 Commentaires

  1. Jldelacour

    La consommation chronique peut donner des lésions des voies urinaires, particulièrement de la vessie : cystite interstitielle, cystite ulcéreuse et hémorragique. Des séquelles peuvent advenir sous la forme d’une rétraction définitive de la taille de la vessie, très invalidante.
    Le premier cas à été décrit en 2007 dans les pays asiatiques.
    Pour tout savoir de cette complication grave, aller sur scholar.google.fr
    Et tapez : « cystitis ketamine »

    Répondre
  2. MANU

    Je connais bien se produit et je nen prends plus désormais…avec la ké il faut ABSOLUMENT boire de l’eau le plus possible. Cette molécule attaque la vessie et cest la cystite garantie si vous ne buvez pas avec !! De plus il ne faut pas en faire un usage chronique: elle provoque des lésions cérébrales, les lésions d’Orley…problemes de concentration, d’élocution etc…comme le PCP mais en bcp moins rapide, heureusement!! Ensuite il ne faut pas mélanger la ké avec l’alcool, gros risque d’od…avec les opiacés il existe un risque accru d’OD également…la kétamine potentialise l’euphorie des morphiniques mais ces derniers diminue le coté psychédéliqe de la kétamine…attention avec les association avec les hallucinogènes!! Il faut diminuer les doses de chaque produit par 2 au moins. Surtout ne jamais consommer de la kétamine avec de la MDMA, les dégats cérébraux sont ENORMES!! Les benzos annument les effets de la kétamine donc utile si vous faites un bad trip!! Toujours avoir un valium sur soit lorque on prend se genre de chose…La kétamine peut avoir un fort coté antidepresseur sur le moment mais il s’estompe avec le temps et une dépression peut s’installer lors d’un usage chronique si la kétamine vient à manquer. Si vous etes sous traitement opiacé, un gros usage de ké vous mettra en manque bcp plus vite…je pense que cela est du à un métabolisme accéléré mais je nen suis pas sur…Voilà faites très attention bien que la toxicité du produit sois bien moindre que bcp d’autres!!

    Répondre
  3. niko letox

    tout a fais d’accord avec la partie a savoir ce n’est pas une drogue de communication mais une drogue de solitaire mais depuis plus de dix ans que j’en consomme jamais je n’ai voyagé autan que depuis deux ou trois mois je me prend 1g pour le weekend et la voyage assurer lol et aucuns manque a part l’envi de revoyagé

    Répondre
    1. Flo

      Drogué non assumé ceci fais peur

      Répondre