J’ai testé la Méthoxétamine

écrit par Kritik, le 01-08-2012 Thème : Méthoxétamine.

J’ai testé à deux reprises la méthoxétamine à l’insu de mon plein gré.

La première fois, c’était il y a deux ans en teknival et j’étais à sec de kétamine. Vers un dancefloor anglais, je rencontre un gars qui m’en propose au prix imbattable de 20 € le gramme finalement obtenu à 10 € ! J’aurais dû me méfier mais l’envie était plus forte. Avec mon pote, on tape sans hésiter chacun une poutre de 0,2 g. D’habitude, la montée de kétamine est assez rapide mais là, rien : juste une grosse patate, envie de parler et de bouger comme le speed et des picotements. Pas très agréable. Peu à peu, je commence à avoir des sensations proches de la kéta mais avec des hallus façon LSD. Cinq heures plus tard, une fois le trip terminé, j’apprends par des amis que de la méthoxétamine tournait vers les camions des anglais.

De la métho… quoi ? Kézako ?

Rares sont les produits vendus en teuf qui peuvent se targuer d’être des nouvelles drogues. La plupart ont toutes déjà été synthétisées du temps de mon arrière-grand-papi. La méthoxétamine est tellement nouvelle qu’elle n’a aucun statut juridique, ni médoc ni stupéfiant. Plusieurs mois plus tard, à jeun de tout autre produit, moi et un ami tapons une grosse trace de ce qui m’avait été vendu pour de la kétamine. Eh bien non, me voilà à nouveau avec la pâteuse et la parlotte (pensez à boire de l’eau) et des picotements partout dans le corps. Les hallus s’installent, le spectacle commence et là surprise, plus possible de parler, je plonge hors de mon corps dans un K-hole ou plutôt M-hole psychédélique et éprouvant. Après coup, le vendeur me confirme qu’il s’agissait de méthoxétamine mais comme personne ne connaît ce produit, il préfère parler de kéta, le bouffon.

Dans ces deux expériences, ce qui m’a rassuré est qu’à chaque fois la personne avec qui je consommais était dans le même état. Ça aide à surmonter l’angoisse des effets inattendus.

[note du 28 avril 2013 : classement stupéfiant en cours]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 − = un

6 Commentaires

  1. vince66

    j’ai du testé a 2 reprise
    je rentre du travail je me tape mon fix de sken apré 9 h de boulo je revie enfin,puis je pense au petit kep qu’un amie ma donné dans l’apr »un ( de la ket ma t’il dit ,et il me previend pas en chout ) bon bon j’te dirais j »lui repon . A j’ai vu moi vieux tox a qui on la fais pas je tap tous je me suis toujour piqué deupui belle lurette donc je prepare mon fix de k j’le tap et et reveil a l’hosto attaché a mon lit dans un etat pas jolie jolie ma femme avais appeler le samu j’avais ete hospitalisé pour od de sken
    Quelque jour plus tar je me tape une trasse
    meme cochonnerie mais la O la la la muit de malade quel trip de merde impossible de me lever le matin De la metho qu’ il ma dit quant je lui es raconté ma mesaventure

    Répondre
    1. Kritik

      C’est bien tout le problème avec la méthoxétamine. La plupart des accidents surviennent à ceux qui pensent prendre de la kétamine. Comme pour la kétamine en son temps, il faut informer au maximum sur la nature de ce produit, les dosages particuliers et les risques spécifiques afin que les consommateurs qui souhaitent en consommer puissent apprivoiser le produit.
      Les groupes de consommateurs qui suivent le produit depuis ses début en 2009 et qui l’apprécient en réduisant les risques doivent maudire son classement comme stupéfiant cet été qui les fait passer en un instant du statut d’amateurs légaux d’une substances récréative à celui de criminel et malade. Merci la prohibition !

      Répondre
  2. Jeff

    D’ailleurs il semble que ce phénomène ce propage. Toute les associations de réduction des risques constate une augmentation des bad-trips à la Méthoxetamine (MXE pour les intimes) vendu comme de la kétamine. Et ça fini de plus en plus souvent avec les pompiers & une hospitalisation comme récemment en free party, 2coma en une seule soirée & plusieurs malaises! Attention donc aux petits malins qui vendent des RC (Research Chimical) sous le nom de produits plus courant mais dont les dosages, & les effets à court, moyen & surtout long terme sont quasi inconnus!

    Répondre
  3. MANU

    La MXE, c’est vraiment du poison!! Ma femme a failli y passer avec cette merde: problèmes cardiaque!! En fait avec tous les produits qui viennent de chine et sont not for human consumption, il y a un gros risque de cardiotoxicité!! Ces prods sont très purs (99 pour cent pour la plupart) mais le un pour cent d’impureté est très dangereux!! Ces produits sont synthétisés à la va vite dans des labos dégeulasse pour faire le plus de fric possible…la kétamine à coté cest de la liqueur de franboise au niveau de la dangerosité!! Je dis ça à tous les types sencés: n’achetez plus ces produits sur le net il y a de plus en plus de morts avec ça en plus…J’ai essayé bcp de choses sur le net: MXE, 3meo pcp, 2CD, AL-LAD, 4ho-met, AMT et jen passe et des meilleurs…à chaque fois problemes de coeur!! ARrETEZ LE MASSACRE!! Il vaut bien mieux tourner aux produits classiques qu’à ces saloperies!! La MXE en plus met bcp plus de temps à agir que la ké du coup on est tenté de refaire des traces…sa durée de vie est 5 fois plus longue donc si vous faites un bad ça va etre long!! Non vraiment la MXE cest de la merde!!

    Répondre
  4. sandy

    J’ai également testé – une soirée où je trouvais rien d’autre… Je tape une trace dans la nuit, pas grand-chose, puis une autre au petit matin et là PAM! je me retrouve dans les toilettes du bar à pas pouvoir faire autre chose que chanter… chanter de la merde en plus. Bref, je demandais à ma pote de chanter avec moi, j’avais la joue contre le sol tellement j’étais dans le mal, j’avais peur car le sentiment de dissociation arrivait, j’étais dans les choux, avec qu’une seule envie: redescendre. C’est seulement vers 17h que je me suis enfin sentie normale, c’est-à-dire 10h après la dernière ingestion.
    Vraiment des effets bizarres, peu agréables et difficilement retranscriptibles… un conseil, même si vous n’avez rien d’autre sur le moment, mieux vaut rester sobre.

    Répondre
  5. RéductionRisque57

    j’ ai testé la MXE et c’était pas mal du tout, mais à prendre en beaucoup plus faible quantité
    que la K. Sa petite soeur du moment la methoxidiphénidine est moins dangereuse et bien plus sympathique, à doser comme la K mais effet un peu + gérable que celle ci car il y a 1 petit coté stimulant avec qui corrige juste ni trop ni pas assez les effets 2nds de la K, comme si on prenait de la K directement avec 1 peu de C. Attention espacez suffisamment les prises et sous dosé au début: 1 ligne de 0,05 maximum pour tester.

    Répondre