Apaire quitte la MILDT : la fin du bad trip

écrit par ASUD, le 02-07-2012 Thème : Portrait, MILDECA.

Ca y est, l’Apaire est dans le sac. ASUD offre un pot (belge, forcément) de départ à celui qui était à la tête de la MILDT depuis 2007. Un worst of de 5 années de désamour entre ce chantre de la morale répressive anti-drogue et les usagers de drogues.

« Au ralenti je soulève les interdits
Oh ! Étienne, Étienne
Oh ! tiens-le bien »

…pourrait chanter ASUD comme le faisait Guesh Patti en 1987.
« Reste allongé je vais te rallumer
Aïe Étienne »

 

  • Mai 2008 Le CIRC réagit à l’étude sur l’auto-production de cannabis en France commandé par Apaire : Lettre ouverte à la MILDT
  • Décembre 2008 La bavure du chauffeur d’Apaire : Fumer tue
  • Novembre 2011 L’invitation suspecte d’Apaire : La méfiance

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 2 = trois

2 Commentaires

  1. Laurent Appel

    Il va me manquer. Si, si.

    Étienne arrivait toujours à me faire rire jaune, c’était devenu une sorte de tragi-comique de répétition. J’attendais avec impatience l’épisode suivant. C’est fini.

    Nous verrons bien l’effet que me fera le prochain drug tzar (ou tzarine) français…

    Répondre
  2. François PAUL

    Bon vent…..

    Ce Mr Lapaire fait parti de ces gens qui, dans une communauté étatique, se sert de certains pouvoirs sans avoir a rendre de comptes. Des personnages peu ouverts, ne se remettants jamais en cause et qui, probablement, passerons une vie entière a ne surtout pas changer. Quelle tristesse et que de ravages faits. Tant de changements sont en cours dans notre societé qu’il est criminel de ne pas s’en impregner afin d’avoir une vision de ce qui peut être fait..ou pas. En matière de consomation de drogues, ce ne sont pas les résultats qui sont seuls a prendre en compte mais aussi les moyens que l’on se donne. Lui, c’est sur, il ne s’est pas « foulé » pendant son mandat. Good by donc.
    François.

    Répondre