L’héroïne, c’est quoi ?

écrit par ASUD, le 13-07-2009 Thème : Heroïne.

Nom chimique : diamorphine ou diacétylmorphine.

Surnom : brown sugar, brown, cheval, héro, rabla, drepou, smack, hélène, meumeu, blanche, poudre

Statut légal : illicite, classée comme stupéfiant

Histoire brève : Elle est synthétisée à partir la morphine par Heinrich Dreser, en 1898, pour les laboratoire Bayer qui en font un médicaments contre la tuberculose, puis un traitement de la dépendance à la morphine (car on croyait que l’héroïne n’induisait pas de dépendance). Au début du siècle, elle est en vente libre en pharmacie en France, comme pilule anti-tussive. (voir Histoire de l’héroïne)

Aspect : poudre de couleur brune ou blanche la plupart du temps (voir galerie photos)

Catégorie psychotrope : Dépresseur du système central

Mode de consommation : injection intraveineuse (voir L’injection d’héroïne en photos), sniff, inhalation (fumer le dragon)

Effet recherchés (variables selon les individus, le contexte et la qualité du produit): euphorie, anxiolytique, relaxation, désinhibition, rêve éveillé, flash, aide à la descente (pour les consommateurs de cocaïne, MDMA, LSD ou speed) (voir Héroïne, effets, risques)
Si la durée de la montée est très courte (quelques minutes), les effets durent entre 4h et 8h.

Effets secondaires (variables selon les individus) : constipation, vomissement, contractions importantes de la pupille , interruption des menstruations, démangeaisons , difficultés à uriner

Les facteurs de dangerosité selon le rapport Roques (1998) :

Dépendance physique Dépendance psychique Neurotoxicité Toxicité générale Dangerosité sociale
très forte très forte faible forte très forte

Accoutumance / Dépendance :
Forte accoutumance. Entraine une dépendance physique et psychologique forte qui s’accompagne d’un symptôme de sevrage lors de l’arrêt.(voir ) Il existe des produits de substitution (méthadone et buprénorphine en France, voir rubrique substitution) qui permettent aux usagers de pouvoir gérer leur consommation ou leur arrêt de l’héroïne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aucun Commentaire