L’injection d’héroïne brune en photos

écrit par ASUD, le 21-06-2009 Thème : Heroïne, Injection.

Voici, dans une optique de réduction des risques, les différentes étapes de l’injection d’héroïne brune en photos.

Injection_heroine_0
Le matériel nécessaire pour une injection à moindre risques : seringue, eau injectable, cuillère et coton et tampon sec (Stericup), filtre (Sterifilt), tampon d’alcool, acide ascorbique.

Injection_heroine_1Injection_heroine_2

Après avoir mis l’héroïne brune dans la cup, verser une petite quantité d’acide ascorbique (ou citrique) sur une petite feuille de papier, de manière à pouvoir en mettre juste un petit peut dans la cup.

Injection_heroine_3

Mettre de l’eau stérile dans le mélange.

Injection_heroine_4

Chauffer jusqu’à ébullition. Si jamais il reste des particules non dissoutes, c’est peut être que vous n’avez pas mis assez d’acide ascorbique (ou citrique). Renouveler alors l’opération.

Injection_heroine_5

Mettre un Stericup à la seringue.

Injection_heroine_6

Pomper le liquide.

Injection_heroine_7b

Désinfecter le point d’injection avec un tampon d’alcool (un seul passage suffit)

Injection_heroine_7

Mettre un garrot (ceinture, garrot en plastique) pour faire apparaitre la veine et pour eviter qu’elle roule.

Injection_heroine_8

Planter la seringue, le biseau de l’aiguille vers le haut.

Injection_heroine_9

Faire une tirette (tirer légèrement le piston de la seringue) pour voir si vous êtes dans la veine.

Injection_heroine_10

Déserrer le garrot.

Injection_heroine_11

Injecter doucement.

Injection_heroine_12

Appliquer un tampon sec (et non un tampon d’alcool) pendant une dizaine de seconde.

Injection_heroine_13

Jeter tout le matériel après usage, de préférence dans un container ou une bouteille en plastique, et rapporter dans le PES ou le CAARUD le plus proche.

Pour d’autres informations :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires

  1. sky

    faire bouillir vous êtes malade c’est la meilleur façon pour s’injecter tout les produits de coupe merdique :@

    Répondre
    1. ASUD

      Ca se discute , car l’ébullition permet aussi de venir à bout de nombreuses bactéries qui adoooorent les bonbonnes, képas et autres espaces confinés qui servent de véhicules à la dope dans des endroits étranges , type anus ou autres cavités du corps par franchement stériles.

      En plus en général on préfère bouillir la dope pour être surs de ne rien perdre en matière de produit actif qui nécessairement passe de la forme solide-poudre- à la forme liquide -shoot-

      Certains qui utilisent du citron , pensent que bouillir dans le citron pur est plus efficace pour le dissolution….a voir.

      Mais dans tous les cas l’ébullition sera toujours adoptée en pratique et l’hypothétique risque de la coupe ( en général un produit neutre pour la santé comme le lactose ou même le manicol , un médicament anti constipation couramment utilisé ou encore le paracétamol )

      Répondre