Droits des Usagers

Bienvenue sur la plateforme Droits des usagers, créée par l’Observatoire des Droits Des Usagers (O.D.U)

Dans chaque vignette ci-dessous, tu trouveras aussi des ressources légales et des guides d’usagers.

En te familiarisant avec ces informations, tu pourras revendiquer tes droits face aux professionnels de santé et porter plainte si ceux-ci te sont refusés.

Parlons-en !! Des questions ?  envie de débattre ? tout se passe ici !!

Asud vous donne la possibilité de vous exprimer , de débattre dans la joie et la cordialité , les commentaires sont ouvert anonymement , un peu de bon sens et de respect pour des débats claire et respecteux de toutes et de tous

Commentaires (22)

  • Je suis au bord du suicide , je n’arrive pas à stopper ma conso. La vie me paraît moche sans mes doses et le temps est extrêmement long … il a suffit d’un problème pour replonger alors que j’avais stoppé 1 putain d’annee .. j’avais galeré à décrocher , j’en rêvais la nuit même … je pense en finir et le pire est que personne ne le voit car je n’ai absolument pas le physique d’une junkie

    • Tu as besoin d’être aidée, tu n’arriveras surement pas à arrêter seule.
      Sinon tu peux trouver des produits de substitutions
      J’ai été accro aussi il y a deux ans, pour arrêter j’ai jeuner pendant 3 jours (ne pas manger du tout et boire que de l’eau pour nettoyer le foie et la peau), le sport m’a aussi beaucoup aidée.

    • Salut,

      Tu en es où avec ta conso ? Tu as décroché ?
      Personnellement je sors à peine d’un sevrage à la dure après deux ans à hauteur de 1 gramme par jour en sniff.
      Pour décrocher et n’ayant jamais pris de produit de substitution je me suis procuré deux gélules de methadone de 5 mg que j’ai pris dès l’apparition du manque. Le deuxième jour je n’ai rien pris car la methadone peut agir jusque 48H, et le troisième jour j’ai pris la moitié de la deuxième gélule et c’était un peu trop d’ailleurs.
      Et bien là j’en suis à mon 5 em jour sans héros et je peux te dire que ça vaut le coup !!! J’ai l’impression de sortir d’un brouillard et le plus important de commencer assez rapidement à ressentir « naturellement » mon, corps, putain ce que ça fait du bien !

      Autre point, passé les douleurs et le manque (j’étais à un gramme jour depuis deux ans…) le moral peut revenir en trombe seulement si tu ne considère pas cette période difficile à passer. En gros soit HEUREUSE et CONTENTE d’arrêter !!! C’est la clé !!! Tu sera fière de toi et en moins de 8 jours ta production d’Endorphine naturelle sera complètement rétablit. Tout dépend bien entendu depuis combien de temps tu es addict… Ce que j’ai préconisé est valable dans des situations similaires à mon cas.

      Réduit petit à petit les doses tous les trois jours histoire de laisser ton corps s’habituer à moins de produit quitte à ne rien prendre avant de dormir.

      Bon courage ;-)

    • De tout façon on va mourrir à un moment, à toi de voir si ca vaut le coup d’attendre pour profiter de ce que la vie donne avant qu’elle ne ce termine d’elle même, ou si ça vaut pas le coup d’après toi.

    • Bonsoir , j’ai commencer par prendre de lexcta y a quelques semaine j’ai accrochee et maintenant je commence a fumer de l’heroine je suis mentalement depressive et je me taille les veines au moin 1 fois par semaine j’entretient une relation avec quelqu’un depuis un ans er demi avec qui j suis bien mais a chaque crise j’ai envie de mourir par peur de le perdre et j’sai plus comment en sortir

      • Salut si je peut t’aider va voir quelqu’un pour ta dépression et tes mutilation mais si je peut te donner un seul conseille arrête l’héroïne le temp qu’il et encore temp car âpre tu va monter en consommation et la la dessente sera vrement très dur je te parle en conaissance de cause
        car moi g commencer ya 3/4 ans je prend entre 2 et 5 gramme par jour et la je voudrer arrêter pour récupérer mon ex et mes enfants mais c’est tros dure ainsi que depuis ke je consomme cette merde g tout perdu javer une femme des enfants un taff mon permis va voiture et g tout perdu et encore j’ai Ken mm de la chance g un famille Ki me soutien mais c’est vrai ke l’envie de kitter se monde et réel plus d’un coup ji et pensser mais jme dit juste ke mais enfant mérite pas sa si ya kelkun Ki doit être malheureux cet moi et surtout pas à eux dans souffrir.

        Mais surtout hésite pas si ta besoin tchao

  • Bonjour, je suis suicidaire depuis 1 an j’ai déjà fait des tentatives, je songe à prendre de l’héroïne occasionnellement car sa serait mon seul espoir maintenant de me sentir bien.
    Qu’en pensez vous?

    • Non non et non ne fait surtout pas ça! J’ai été dix ans dans l’hero et encore mnt ma guérison est en dent de scie, j’ai 36 ans et ça m’a tout pris , jusqu’à mes enfants.. beaucoup on commence comme ça pour se sentir mieux car depressif ou autre, au début a l’occasion Et puis de plus en plus car pour retrouver l’effet des débuts il en faut toujours plus.. crois moi tu sera encore plus suicidaire qd tu sera en manque. Fume un joint, va voir des pros au pire prend des calmants( même si ces aussi de la drogue c’est pas comparable) mais ne prend pas ça c’est le pire que tu puisse faire

    • Prend des truffes, ca fait un peu les mêmes effets que les champignons hallucinogène sauf que ça a de grosse propriété anti dépresseurs et que ça ne détruit pas ton cerveau. Biensur comme toute chose il ne faut pas en abuser.

      • Bonjour, moi j ai commencé j avais 17 ans et je m en suis sortie grâce à l amour
        .. et oui, le fait de rencontrer quelqu’un qui ne se drogue pas aux drogues dures (juste ou
        Teuchi ou Beu, bah vraiment ça m a sauvé,cela m a permis de commencer un traitement à la Méthadone qui m a vraiment, mais vraiment aider. Je n y croyais pas au début,et j ai regretté d avoir commencer cette substitution tard. Bref en résumé, il te faut partir loin de tes fréquentations, trouver l Amour et commencer la substitution. Moi j ai été 10 ans dans la dope (entre 1 et 5 g PAR JOUR)et quelques années dans la métha. Le pire c est l envie de reprendre qui me hantait une fois le manque physique calmée. Cette PUTAIN D ENVIE de reprendre une dose EST PASSEE GRACE A LA METHA. ALORS LANCE TOI, TU AS TOUT A GAGNER VRAIMENT. (A)

  • Je consomme depuis 10ans de l heroine sous sniff, 1 gr/8 jours de conso.. je modere et je veille à ne jamais augmenté le dosage journalier.
    Mon mode de conso : 1gr/ sous 8 jours ( session ) suivi d une interruption de 10 jrs entre chaque session, pour nettoyer mon sang.

    Aujour hui sa fait 30 heure que je n est rien consommer et je n est aucun symptôme de sevrage juste un peu sommeil et la forme dun papy de 70 ans ( jai 48 ans )…Mais je pense que c est mon corps qui recupere…

    Pas de douleurs de dos, ni maux de tete , ni nauzees, j ai rien…

    Sa fait + de 10 ans que je consomme de cette facon avec des session de 8 jrs suivie d un arret de 5 à 10 jrs…

    Resultat, je n est jamais etais en manque de ma vie…

    • Merci manu062

      c’est interessant. Il est clair que le principal défaut des opiacés c »est la dépendance qu’ils provoquent et les surdoses mortelles . Pour les surdoses nous avonsenfinde la Naloxone disponible ; alors reste une méthode à trouver pour ne pas subir les désagréments de l’addiction ( le seuil de tolérance qui avale nos sensations et les symptômes de manques qui s’installent avec le singe dans notre dos)

  • Bonsoir,’j’ai déjà pris de l’héroïne (en petite consommation par sniff) et m’en suis sortie (au Doliprane seulement : l’horreur mais fière de moi)
    jamais je n’oublierais l’effet et j’avoue que ça me manque des fois.
    Avant de devenir complètement grabataire en fin de vie, je souhaite que mon dernier instant se fasse à l’héroïne. J’aimerais mourir d’overdose. Sous son bienfait. Si mon corps n’est plus habitué à ce produit, quelle quantité vous me conseillerez?
    Merci d’avance pour vos conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 A.S.U.D. Tous droits réservés.

Inscrivez-vous à notre newsletter