Le pipi qui trahit

écrit par Ji-Air, le 01-11-1994 Thème : Dépistage.

« Des tests d’urine! Nos ancêtres pionniers pisseraient dans leur tombe à l’idée de tester l’urine pour décider de la compétence d’un homme à faire son boulot. »
– William S.Burroughs –

Attention, les tests urinaires débarquent….

Nouvel avatar pour les consommateurs de drogues, nouvelle atteinte aux droits de l’homme: les contrôles urinaires. Il est vrai que drogues et droits de l’homme n’ont jamais fait bon ménage. La lutte sacrée contre « La Drogue » et ses usagers sert régulièrement d’alibi aux autorités pour restreindre un peu plus nos libertés. En matière de « drogues » tout est permis: tribunaux d’exception, perquisitions 24h/24h, gardes à vue de 96 h, incarcérations sur simple dénonciation, etc. Prolongement naturel de cette grande traque des usagers de drogues, voici venir les tests urinaires. Aux USA, plus de 5 millions personnes y passent chaque année (taux de positivité: 12%). Le marché est florissant -100 millions de $ de chiffre d’affaire-, 70% des grandes entreprises américaines y ont recours. A Singapour, pays expert en contrôles de toutes sortes, ces tests servent à envoyer les vilains drogués dans des camps de réeducation. En France ça vient, déjà bien connu des »méthadoniens », vous pourriez bien en faire les frais prochainement. La RATP, Air France, la Mairie de Paris, IBM, entre autres, les utilisent , parfois même à l’insu de leur personnel. !.Les douanes s’en servent pour repérer les « mules »: la dope ingérée « transpire » dans le corps et trahit le passeur. La sécurité routière s’y intéresse aussi de très près. Après l’alcootest bientôt le cannabinotest, l’hérotest, etc. S’il est légitime de s’assurer qu’un pilote de ligne ne soit pas « raide déf » lors de son travail, de quel droit peu-t-on interdire à ce même pilote de fumer un p’tit joint lors de ses congés? Pourquoi ne pas lui interdire aussi de boire un verre d’alcool? Pour l’anecdote, sachez que des tests d’aptitude pour pilotes des tests d’aptitude pour pilotes d’avion ont été proposés à des « méthadoniens » qui les ont réussi mieux que des personnes « normales »Cependant tout n’est pas perdu, il existe parfois des techniques pour embrouiller ces tests, la meilleure étant bien entendu l’abstinence. Aux États-Unis de nombreuses publications, ainsi que des services téléphoniques expliquent comment ne pas se faire gauler bêtement. Pour la France, Asud prend -modestement- le relais. Explications:

Comment ça marche

Il existe en gros 3 types de tests:

– les trousses portables: peu précis et facile à truander, ce test est de moins en moins utilisé, sauf par la gendarmerie (ils roulent bien en 4 L!).

– le test ÉMIT: il s’agit d’une analyse immunologique, la plus fréquemment utilisée. Elle est rapide, précise et bon marché (200 frs).
Cependant, elle ne détecte pas les drogues synthétiques(LSD, Palfium, etc.) et en cas de positivité aux opiacés, il est incapable de faire la différence entre un shoot d’héroïne et une prise de médicament codeïné. Sa grande sensibilité peut également provoquer des »faux positifs » il est déjà arrivé à des gens d’être positifs aux opiacés après avoir mangé un gateau aux graines de pavôt. Normalement en cas de positivité il doit être procédé à un test de confirmation par chromatographie gazeuze:
– le test CG/SM. Alors là, plus de doute possible, le résultat hyper précis est incontestable… et très cher:. le prix d’une analyse varie entre 600 et 1000 frs.
Cependant aucun test n’est capable de détecter à quel moment précis la came a -été consommée.

Comment tricher

Il existe de multiples façons de duper ces tests: la dilution, l’adultération, le lavage, la substitution et, plus aléatoire, le pipo. L’idéal serait de savoir quetype test on va passer et dans quelles conditions. Selon le cas la stratégie sera différente. Pour vous mettre dans l’ambiance, un p’tit témoignage qui nous vient de chez les amerloques:
Mme R .m’a suivi dans les toilettes et a fermé la porte. Il y avait des miroirs partout, des murs au plafond. Sur la tablette, près du lavabo, il y avait une petite bouteille blanche avec mon nom dessus. Mme R. m’a palpé les bras pour s’assurer que je n’avais rien dans les manches. Elle m’a demandé de me frotter les mains, les avants-bras et sous ma montre. Puis elle m’a tendu un gobelet. Elle m’a demandé de tenir le gobelet avec une main, de laisser mon autre main visible et de prendre appui sur mes genoux. Je devais pisser sous les yeux de Mme R. ‘C’est aussi embarrassant pour moi que pour vous’, me dit-elle.

1- La dilution (« buvez, éliminez »)

Vous pouvez réduire la quantité de drogues dans vos urines en augmentant la quantité d’eau. C’est possible en buvant de grandes quantités d’eau – pas d’alcool – et en pissant un maximum durant les 24h précédant le test Attention quand même car il est déjà arrivé que des personnes se noient en innondant leurs poumons! Cette technique réduit la durée de détection (voir tableau) mais n’élimine pas totalement les traces de dope. Évitez si possible de donner la première urine du matin, c’est elle la plus « chargée ». Si vous le pouvez, rajoutez de l’eau à votre échantillon, mais attention, celle des chiottes où se déroulent les tests est en général teintée de bleu…

2- le « lavage » (plus blanc que blanc …)

Bien connu des sportifs, c’est une méthode très efficace mais délicate. La prise de diurétiques permet d’évacuer rapidement les traces de drogues de votre organisme et augmente la fréquence de vos urines. Il faut pisser au moins 4 fois entre la prise de diurétiques et le test. Attention les diurétiques sont délivrés uniquement sur prescription médicale, et en abuser peut s’avérer très dangereux. 80 mg de Lasilix plus 100 mg de vitamine B2, pour jaunir vos urines, semble être le bon dosage. Le mieux est de demander conseil à un médecin. Les médicaments contenant de l’alkaline (« Alka-selzer ne s’use que si l’on s’en sert! »), masquent efficacement les traces.d’amphétamines,.. Autre système, boire beaucoup de boissons contenant de la cafeïne comme le café, le coca, le thé ou le chocolat. En effet, la cafeïne augmente la fréquence des urines. Là encore faites gaffe, l’abus de cafeïne est dangereux pour la santé.

3- la substitution

C’est la plus ancienne méthode, et aussi la plus sûre: prendre la pisse de quelqu’un de clean et la faire passer pour la votre. Cette technique demande une grande dextérité, la plupart des labos connaissant le truc surveillent avec attention. Aux États-unis, les gens sont fouillés avant d’aller aux toilettes, et il arrive fréquemment qu’on leur demande de pisser sous le nez d’un contrôleur. Si vous doutez de vos talents d’illusionniste, vous pouvez tenter la méthode dite « du tuyau »: fixez sous votre aisselle une poire remplie d’un pipi tout propre, reliée à un tuyau discrétement scotché le long de votre corps et de votre sexe. Pour vous assurez que votre système infernal fonctionne bien entrainez vous avant! (Un courreur cycliste très connu s’est fait gauler en flag lors d’un contrôle au tour de France). Certains hommes vont jusqu’à se remplir le pénis à l’aide d’un cathéter, les femmes s’introduisant un préservatif plein dans le vagin.Soyez sûr de la personne à qui vous empruntez la pisse: un cadre qui fumait occasionnellement de l’herbe devait passer un test; assez inquiet, il demanda à l’un de ses enfants un échantillon d’urine pour le substituer au sien, manque de bol son test s’est révélé positif à la cocaïne!Si vous êtes vraiment coincés, les urines d’un animal domestique peuvent faire l’affaire, mais alors bonne chance pour la récolte! Faites attention à la température des urines que vous rendez: elles doivent être à 37°. Les urines doivent être conservées au frais. Un frigo suffira pour un jour ou deux, au-delà utilisez un congélateur à -20°. Pour la décongélation, réchauffez doucement votre flacon au micro-ondes ou laissez tremper dans de l’eau très chaude. Pour garder l’échantillon à 37° lors du transport, un thermos devrait faire l’affaire.

Et oui, c’est compliqué de truander avec efficacité! On vous le répète le mieux est encore de n’avoir rien consommé.

4. L’adultération (sabotage!)

Différents produits de consommation courante empêchent certains test d’identifier les drogues.

Tableau de sabotage


* Un echatillon typique d’urine est d’environ 60ml
* il y a un inconvénient à utiliser son propre sang car les drogues que vous avez consommées y sont également présentes.
* pour l’eau de javel et l’ammoniaque, leur odeur puissante risque de vous faire repérer.
5. »Le pipo »En tout dernier recours, vous sachant pris au piège, il ne reste plus qu’a tenter un gros baratin. Inutile avec le test GS/SM, il est sûr à 100%.Par contre, les tests immunologiques ne différenciant pas les différents produits d’une même famille, vous pouvez faire travailler vos talents de « tchatcheur »: de nombreux médicaments courants peuvent produire des positivités aux opiacés, aux amphétamines ou à la coke. Expliquez que vos rages de dents ne peuvent se calmer sans l’aide d’efferalgan codeïné, que votre bronchite chronique ne s’apaise qu’avec un peu de dinacode. Certains thés importés d’amérique du sud, parfumés au coca, certains gateaux aux graines de pavôt peuvent être aussi un alibi pour une positivité à la coke ou aux opiacés (des médecins suisses en ont fait la démonstration récemment). En ce qui concerne le cannabis, c’est relativement fastoche -mais désagréable- puisqu’il peut suffire de rester une soirée dans une pièce où des gens fument du shit pour se retrouver positif! C’est vraiment immoral: non seulement vous ne consommez pas, mais vous prenez la fumée dans la tronche, vous supportez les délires de vos potes, et en prime vous risquez de vous faire virer de votre boulôt…Pour finir, si on vous reproche de pisser trop clair, dites que c’est de famille et que vous buvez beaucoups. Soyez persuasifs et ça passera!Si vous avez du fric et des notions d’anglais, vous pouvez tenter les produits « masquants », vendus par correspondance aux USA. La revue High-Times regorge de publicités pour des laboratoires qui proposent des pilules « test free » et autres infusions aux vertus protectrices. Certains comme le Goldenseal sont efficaces particulièrement pour les traces de cannabis.
Il existe même un n° de téléphone fonctionnant tous les jours 24h/24h où des spécialistes vous conseilleront sur le meilleur moyen de gruger un test. Attention, c’est à New-York et c’est donc cher… mais la liberté n’a pas de prix.A lire: _ « Steal this urine test » d’Abbie Hoffman – Penguin books – 1987 –

Adult&eacute rant Quantité
Collyre 5 gouttes
Sel 1/2 cuillère à café pour 10ml d’urine
Vinaigre 5 gouttes pour 7 à 10ml d’urine
Javel 1 goutte pour 5 à 10ml d’urine
Savon liquide 1 goutte pour 5ml d’urine
Détergent liquide 1 goutte pour 5 à 10ml d’urine
Sang 1 goutte pour 5 à 10ml d’urine
Acide citrique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Commentaires

  1. james7777

    Avez vous testé j ai fais 6 jours abstinence opiaces et j étais poso alors qu en 3-4 jours ca aurait du le faire mais si ça marche je suis preneurr..,

    Répondre
  2. Aubertgarcia

    J’aimerai avoir plus de renseignements sur les test urinaires ,vu que mon fils m’a gruger quand il a eu ses résultats négatifs alors qu’il avait fumer la veil et le mois entier!
    C’´est vraiment grave de pouvoir faire ça et se détruire la santé
    Faudra t’il faire des prises de sang tous les 3 mois pour savoir la vérité?
    J’aimerai que mon ado. Sorte de cette merde,qui rends fendant ,parano,et joue sur ses notes,alors qu’il peut être excellent
    Aidez moi svp,mère en souffrance
    merci pour vos commentaires

    Répondre
    1. Jean Marc

      Je ne connais pas votre histoire, ni celle de votre fils, et ne suis pas là pour juger. Mais à vous lire , il me semble que ce n’est pas votre fils qui vous a « grugé », mais vous qui l’avez mis en situation de le faire. Votre fils fume du cannabis, il est possible que cela le rende parfois parano, sans doute ses « excès » d’usage perturbe sa scolarité. dans tous les cas c’est vous qui êtes en souffrance et c’est pour calmer celle-ci que vous avez mis en place un système de contrôle comme l’analyse d’urine. Et comme vous le faite remarquer, vous vous engagez dans un jeu de chat et de souris où il vous falloir renforcer constamment ceux-ci, au détriment du dialogue.
      Je ne peux que vous recommander de discuter avec votre fils, de négocier avec lui, ce qui est acceptable pour lui. A priori arrêter totalement de fumer est inacceptable en ce moment, mais entre l’arrêt définitif, assorti d’un contrôle, et la situation actuelle, plein de choses sont envisageables, y compris qu’il limite sa consommation, le weekend par exemple, en dehors du temps scolaire.. Peut être que de part votre éducation, votre culture, il est inenvisageable de « négocier » cette consommation avec votre fils, dans tous les cas, la situation actuelle vous mène dans une impasse, votre relation va se détériorer, il est possible que la consommation de votre fils s’en ressente par réaction, ce qui est l’inverse de votre souhait.
      Voici les quelques conseils que je peux vous donner

      Répondre
    2. Julien

      Lui faire faire des test ne fera qu’empirer les chose!!! Discuter avec lui s’il ne veut pas arreter entièrement qu’il est une consommations plus responsable ..
      Je consomme egalement du cannabis tout les jour et je travail etc sa ne ma jamais empêcher de reussir dans ma cie professionnel il suffit de géré sa consommation tout comme l’alcool. essayé de lui faire comprendre ceci et tout se passera mieux y compris vos relations

      Répondre
  3. bistouan

    jai etes tester positif o oipiaces alors ke je nen consomme plus depuis 7 mois et a lalcool alors ke je ne bois pas..le teste a etes fais deux fois dans un centre de poste-cure alors si vous pouvez m’aiguiller en maidant a prouver mon innocence ca serais super sympas je suis preneurs de toutes expliquation conseiles et otres
    ps ..je ne prend aucun medicament somnifere ou tt otres prd chimique

    Répondre
  4. Caroline

    Bonjour j aurais une question à vous poser ca fait 28 jours que j ai consommer du crack donc le 19 mai et ont n est le 17 juin est ce que mon test d urine va sortir positif.j ai mon test d urine aujourd hui.merci

    Répondre
  5. NANA

    Aucun risque que le laboratoire ne sache que le pipi a été congelé ?

    Répondre
    1. Seb

      Salut, les analyses d.urines sont souvent faites maintenant
      Avec un thermomètre laser pour verifier que l’échantillon est à environ 36 ou 37 degrés.
      Le thermo laser est peu précis parfois donc jusqu’à 5 ou 6 degrés en moins ca pas de souvent.
      Ca devient compliqué de ramener les urines de quelqu’un d’autre….
      Il existe sur internet un système avec une poche d’urine synthétique qu’on se scotche à un endroit chaud du corps et un faux pénis qui est relié à la poche par un tuyau. Et c’est vraiment pas cher.

      Répondre
  6. Valerie Aube

    Allo…je dois faire un test de depistage demain…je veux savoir si le pipi dun homme et dune femme se detectera…merci

    Répondre
  7. Pas important

    Allo…je dois faire un test de depistage demain…je veux savoir si le pipi dun homme et dune femme se detectera…merci

    Répondre
  8. Romain

    Bonjour, savez vous si l urine synthétique fonctionne ou pas? Si l on donne l urine de quelqu un d autre a bonne température etc.. ne va t on pas griller que cette urine n est pas là notre?

    Répondre
  9. marcel legrand

    Bjr une petite question j’ai quelqu’un chez moi qui urine dans le lavabo de la salle de bain y aurais t-il un produit qui pourrais le trahir comme quoi il urine dedans
    Dans l’attente de votre réponse
    Cdlt

    Répondre
  10. Sandrine

    Bonjour cela fait 48 jours que je ne fume plus de cannabis, j’ai fumer pendant 20 ans est ce que cela se verra dans mon test d’urine ?

    Répondre