Lettre ouverte ! À tous et a toutes !!

écrit par Yvon MOISAN, le 06-10-1992 Thème : VIH / SIDA.

Qui y a t-il de plus injuste qu’un homme ou une femme à qui les autres enlèvent son droit le plus légitime à vivre sa sexualité ?…

C’est souvent l’ignorance de la propagation du SIDA qui génère le rejet. Alors pourquoi ne pas vous informer !! Loin de moi l’idée de faire un procès d’intention à quiconque. C’est malheureusement de l’ignorance..que naît la peur, la peur de l’autre, de celui qui est différent..

Or à cause de sa maladie le séropositif se sent frustré. Parfois même amputé dans son intégrité physique. Finalement seul face à l’adversité, il se retrouve rejeté à cause de son honnêteté et de sa responsabilité vis à vis d’autrui. Ne le laissons pas livré à lui-même, reclus dans son propre ghetto intellectuel où il devra faire face à son manque affectif et relationnel. En le marginalisant socialement .Or on sait que la solitude est un terrain favorable pour engendrer le syndrome de la paranoïa ou de la culpabilité. Ce n’est pas tant (bien que cela soit important) la privation charnelle qui est le vrai problème, mais tout ce qui en découle..!

Cet homme n’est pas un criminel, c’est juste un individu malade, il souffre dans sa chair et dans son âme, il a peur. A-t il raison de prévenir ses partenaires ? J’en suis persuadé ! D’ailleurs en général le (ou la) séropositif qui a la probité de vous le dire, est souvent à même de vous informer efficacement et de vous conseiller sur les moyens (préservatif masculin et technique amoureuse) de prévention SEXUELLE.

Cet homme (ou cette femme) se pose de multiples questions sur son devenir. Et il en a assez d’entendre les discours démagogiques sur la fraternité, devant la maladie Il ne veut plus se reconnaître dans ces clichés misérabilistes. Renseignez-vous sur la prévention du SIDA.

Le séropositif ne réclame pas votre pitié ! ce qu’il désire c’est de la compréhension et un peu de chaleur humaine. Si il a des devoirs envers nous tous, accordons-lui ses droits. Si demain vous étiez atteints du VIRUS de L’IMMUNODÉFICIENCE HUMAINE ACQUIS, de quelle façon ressentiriez-vous cet ostracisme ? et cette ségrégation face à la MALADIE ? Les séropositifs dans leurs grande majorité sont conscients de la peur et de la psychose que crée le SIDA.

En prenant toutes les protections en matière de PROPHYLAXIE sexuelle et les alliant une hygiène rigoureuse, vous pouvez vivre avec une personne séropositive. VOUS NE RISQUEZ RIEN en ayant des relations SEXUELLES avec cette personne. Si, au hasard de vos aventures sentimentales, vous en rencontrez-une ou un séropositif, (pour cela il faut changer l’approche de tout un chacun par rapport à la maladie ; et cela demande du temps, et de la compréhension.) AIMEZ-LE (ou AIMEZ-LA), car comme n’importe qui, il a besoin d’affection. Sachez que pour lui, un jour de plus, c’est aussi une victoire et le seul fait d’être encore reconnu en tant qu’homme, et de savoir qu’il peut encore susciter le désir et l’amour de quelqu’un d’autre peut lui donner confiance en lui et lui faire de nouveau croire au concept de l’humanisme. N’ayons pas la mémoire courte, rappelons-nous ce que certaines ethnies ont souffert il y a cinquante ans, si nous ne prenons pas garde. Peut-être que certains pays refuseront leur visa aux SÉROPOSITIFS et aux SIDÉENS. A force d’être rejetés sexuellement, les SÉROPOSITIFS seront-ils obligés de créer des clubs de rencontre !! Je me fais l’avocat du diable; mais pourquoi ne pas concevoir dans cette hypothèse que des pays à obédience fasciste n’obligent pas les SÉROPOSITIFS à porter un signe distinctif (genre logo jaune cela ne vous rappelle rien ?) Bien sûr cela est de la fiction, heureusement mais soyons vigilants. Car le SIDA est un virus qui a comme vecteur principaux; LE SANG, LE SPERME, ET LES SÉCRÉTIONS VAGINALES!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aucun Commentaire